La startup lyonnaise Popotte Duck déploie ses ailes en 2021

PopotteDuck_ProdApp

Qu’est-ce qu’on mange cette semaine ? C’est la question qu’on se pose tous en allant faire ses courses ou après une journée de travail. La startup lyonnaise Popotte Duck a la solution ! Elle veut révolutionner notre manière d’organiser nos repas, tout en nous aidant à limiter le gaspillage alimentaire. Grâce à une application mobile et un produit (le fameux canard) connecté, elle permet, en trois clics seulement, de planifier ses repas, de générer sa liste de courses et de mieux organiser son frigo. Et après plus de deux ans de R&D, elle entre enfin dans le grand bain avec le lancement de son application mobile, l’annonce d’une levée de fonds d’ici le printemps et la commercialisation du produit cet été.

À sa création, Popotte Duck est partie de trois constats : les français passent en moyenne 3 heures par semaine à organiser les repas du quotidien et 50 % d'entre eux considèrent cela comme une contrainte. Une contrainte qui devient source de gaspillage alimentaire avec environ 1 repas par semaine et par personne gaspillé.

Popotte Duck a donc développé son propre modèle algorithmique et créé un cooking planner, totalement fabriqué in France. Il a pour vocation de faciliter l'organisation de la cuisine quotidienne et dispose de 3 principales fonctionnalités : la planification sur mesure, la liste des courses automatiquement générée et l’exécution simplifiée avec des recettes adaptées.

Et c’est un succès ! Deux semaines après le lancement de l'application mobile (gratuite) en janvier 2021, les chiffres parlent d’eux-mêmes : plus de 3 000 téléchargements, 500 pré-commandes du produit et 101 kg de nourriture déjà sauvés. La sortie de Popotte Duck, au tarif de 199 € TTC, est donc prévue pour l'été 2021. Une commercialisation qui sera rendue possible grâce à la première levée de fonds de la startup d’ici ce printemps.

La presse s’est également emparée de l’actualité, illustrant la nouvelle étape de développement de la startup, faisant écho à son souhait de lever des fonds et à sa capacité d’innover et d’investir malgré la crise. Alexia Desporte Richard, CEO et rare femme présidente d’une entreprise Deep Tech, a ainsi été interviewée par France 3, Le Parisien et sera également l’invitée de la chaîne B SMART.